Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Le Wimax, cheval de Troie des câblo américains face aux opérateurs télécom ?

Partagez cet article  ›› 
mercredi 26 mars 2008, par Christian Jegourel
imprimer article 

Le marché nord américain de l’internet est très différent de la France où les fournisseurs d’accès internet s’appuient sur l’adsl. Aux Etats-Unis, ce sont les câblo opérateurs qui s’arrogent l’essentiel du marché. Il y a donc une scission très forte entre les entreprises de télécom, du fixe et du mobile et les « FAI » qui historiquement diffusent des contenus audio visuels.

Les opérateurs télécom comme Verizon et ATT viennent d’ailleurs de remporter les enchères du dividende numérique et affirment leur suprématie dans cette industrie. Comme en Europe, ces opérateurs ont, pour la plupart, annoncé leur intention d’évoluer en 4G avec le LTE (Long Term Evolution), extension naturelle de la 3G. Seul Sprint, en tant qu’opérateur important, et Clearwire comme startup ont clairement pris position sur le Wimax. Ces deux entreprises ont discuté tout l’hiver afin de s’associer pour déployer un réseau Wimax sur tout le territoire nord américain, condition sine qua none, pour lancer une offre de services sérieuse.

Avec les énormes difficultés financières de Sprint depuis la fusion avec Nextel et les difficultés opérationnelles de Clearwire, le Wimax semblait marquer le pas face au LTE.

Comcats et Time Warner Cable pourraient relancer le jeu

Les deux plus gros cablo opérateurs US devraient en effet, d’après le Wall Street Journal, s’associer dans une entreprise commune avec Sprint et Clearwire pour déployer un réseau Wimax. Une joint venture dotée de plus de 3 milliards de dollars serait même à l’étude.

Si rien n’est encore fait, une décision pourrait néanmoins être prise en fin de semaine, cela pourrait être une sérieuse concurrence pour les opérateurs traditionnels en recherche de développement. Les cablo ont, en effet, un avantage certain en termes de captation de clientèle. Avec une offre mobile téléphonie et data, ils pourraient bien, les premiers, proposer du quadruple play dont on a vu dans ces articles ici et ici, qu’il s’agissait d »une « killer application » dans cette industrie.

D’après le journal américain qui a révélé cette information, Google serait près à rejoindre le projet ainsi qu’Intel qui pourrait débourser 1 milliard de dollars dans l’opération.

Cette annonce est donc tout à fait stratégique, tant pour les acteurs US impliqués dans une guerre des tranchées que pour les équipementiers télécom.

D’un coté les opérateurs télécom appuyés sur les infrastructures « cuivre » qui dominent le marché de la téléphonie fixe et mobile et de l’autre les câblo-opérateurs qui dominent l’accès internet et la diffusion de contenus audio visuels.

Tout le monde veut faire du quadruple play. Les premiers comme Verizon qui ont annoncé le déploiement de fibre optique pour la data et qui ‘appuient sur les offres 3G classiques qui évolueront en 4G avec le LTE. De l’autre les câblo qui cherchent à tout pris à développer du mobile et de l’accès nomade basé sur le Wimax. Cette dernière technologie semble légèrement plus mature que le LTE et cela pourrait faire la différence dans le timing de déploiement.

Il faut étudier attentivement la suite de ces manœuvres car l’issue pourrait être déterminante dans les manœuvres que se livrent les acteurs en France entre l’ADSL, la 4G LTE et les tenants du Wimax comme Free ou du câble comme Numéricâble.

On le voit bien, au-delà d’une guerre de services, il y a également une véritable guerre industrielle entre les équipementiers pro LTE, plutôt européens, et les pro Wimax, plutôt nord américains et Coréens.

Articles en relation :

Le Wimax approuvé par l’ITU comme standard mobile

Wimax en France, dossier, état des lieux, interview vidéo et reportage exclusif chez Samsung

Google et Sprint unis pour développer des services Wimax, quelles conséquences pour le marché. Et en France ?

ClearWire s’introduit en bourse, point sur le Wimax

D’après Business 2.0, le wimax est une technologie disruptive qui menace les opérateurs mobiles.

Wifi, Wimax vs UMTS et HSDPA, Bluetooth et autres normes, quel avenir pour nos terminaux nomades ?

Le Wimax va-t-il faire exploser l’équilibre entre les opérateurs mobiles et les FAI ?

Samsung pénètre le marché japonais du Mobile WiMAX

Samsung dévoile de nouveaux produits Wimax au Mobile World Congress 2008

Free, Numéricâble, Bouygues Telecom : 2008 l’année de tous les dangers face à Orange et SFR Neuf

Free dans une situation moyenne mais pas désespérée

Les incertitudes chez Bouygues Telecom

Numéricâble joue sa dernière carte en 2008 ?

FTTH : ruée vers l’or ou course à échalote ?

mercredi 26 mars 2008, par Christian Jegourel
imprimer article  Autres articles de Christian Jegourel | Mots-clés |

Sur le thème : Téléphonie mobile

Une firme taiwanaise révèle les secrets d’un écran transparent le 24 janvier 2014:
Un effet de rupture a été vécu par les utilisateurs de téléphone mobile à l’apparition des téléphones mobiles intelligents ou smartphone. Depuis, la part de marché détenue par ce type d’appareils gagne en (...)

Le Forfait Free disponible au Portugal sans surcoût (limité à 35j/an) le 25 avril 2013:
C’est probablement une nouvelle révolution si un opérateur étend ce roaming à d’autres pays... La pression augmente sur les concurrents. Il sera peut être obligé de vendre le châtelain si son cours de (...)

Nouvel HTC One, un smarphone Androïd haut de gamme le 19 février 2013:
Même si HTC n’est pas dans le trio de tête des vendeurs de smartphones en volume, ces réalisations sont souvent de qualité. Ce dernier modèle, nommé HTC One ne devrait pas déroger à la règle car les (...)

Free double les communications sur son forfait de base à 2€ le 6 décembre 2012:
Si certains pensaient que l’offre à 2€ chez Free Mobile n’était pas rentable, l’opérateur semble penser le contraire. Il vient en effet de modifier, à la hausse, son offre. La durée incluse dans le (...)

Shiva Communication lance son laboratoire multi-écrans : Le Shiva Device Lab le 23 octobre 2012:
L’agence digitale Shiva Communication lance le Shiva Device Lab, premier banc de test multi-écrans en France. Elle agrandit ainsi le cercle restreint des agences digitales européennes dotées d’un (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 110

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.tech.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom