Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Megaglobe : un moteur prometteur

Partagez cet article  ›› 
mercredi 7 février 2007, par youri
imprimer article 

Alors que Google ne cesse d’accroître son leadership et tente de devenir LA méta-régie publicitaire, d’autres prétendants se concentrent sur l’amélioration de la recherche en ligne. C’est le cas par exemple de Megaglobe, un jeune moteur franco-américain. Quelques informations en avant-première sur ce moteur prometteur.

JPEG - 5.3 ko

Un moteur résolument anti-fraude

Megaglobe est né d’un constat : chaque année, des centaines de millions de dollars sont versés par les annonceurs alors qu’ils correspondent à des clics frauduleux. Ces clics proviennent principalement :

- Des concurrents qui s’amusent à cliquer sur l’annonce de leurs rivaux pour faire augmenter la facture de ces derniers.
- Des affiliés qui cliquent sur les liens sponsorisés inscrits sur leur sites pour augmenter leurs gains.

La fraude au clic est un des sujets les plus brûlants de la monétisation publicitaire du web. Google reste d’ailleurs assez flou et n’en est pas à une contradiction près. Alors que la firme de Mountain View annonce que les clics frauduleux ne représentent que 2% du total, elle a tout de même allongé 90 millions de dollars à un collectif aux Etats-Unis à ce sujet.

Certaines études provenant d’organismes un peu plus indépendants démontrent que la fraude au clic peut être évaluée à environ 1 milliard de dollars par an.

Megaglobe a déposé un brevet pour endiguer ces pertes colossales. Les annonceurs ne paieront plus que pour des "valid click". Sur leur facture, apparaîtront l’ensemble des clics, mais seuls seront facturés les clics non frauduleux.

Les petits annonceurs peuvent enfin respirer

Plus le temps passe, plus le web devient un véritable business et la pub en est la parfaite illustration.
Google a mis en place un système d’enchères pour l’achat de mots-clés : l’annonceur doit payer plus cher que son concurrent pour avoir une chance d’apparaître. Cette logique pousse à la spéculation et à la flambée des prix. Certains mots clés se monnayent quelques dizaines d’euros le clic !
Le "placement frequency program" de Megaglobe permet aux annonceurs de faire de la publicité à partir d’un faible budget. Le système des liens sponsorisés de Megaglobe fonctionne par fréquence, c’est à dire que l’annonceur pourra n’apparaître qu’une fois sur cinq par exemple sur un mot clé s’il n’a pas un gros budget. Mais au moins il apparaîtra, à la différence de Google !

Une portée internationale

Megaglobe apporte une attention particulière à la dimension internationale. Le moteur a été traduit en 45 langues et gère 50 devises. Mis à part Google, Megaglobe est le seul moteur à remplir cette exigence planétaire.
Megaglobe a pour l’heure déposé 310 noms de domaines...
Ainsi, le moteur est par exemple très attendu au Japon et aux Etats-Unis.

Une politique marketing bien ficelée

Pour bien préparer un lancement, rien de tel qu’une petite campagne TV ! Des spots télévisés sortiront donc bientôt sur la Fox, CNN, NBC, BBC.
D’autre part, pour inciter les annonceurs à utiliser le moteur, une politique active de parrainage a été mise en place.
La technologie du "Search Rewards" est un programme qui récompense les annonceurs utilisateurs de Megaglobe. Un crédit supplémentaire est automatiquement ajouté à leur compte-client Megaglobe Ads en fonction de leur fréquentation du moteur.
De même, un webmaster inscrivant un annonceur sur Megaglobe Ads obtient un crédit de 50€ (Google n’offre que 25€).
Megaglobe a également conclu un partenariat avec Doona, le moteur de recherche humanitaire.
Enfin, Megaglobe fait partie depuis peu de la prestigieuse organisation IAB (Interactive Advertising Bureau) dédiée à l’optimisation et à la promotion de la publicité interactive.
Sur le plan financier, Megaglobe compte sur le soutien de 3 banques anglo-saxonnes à hauteur de plusieurs millions de dollars (le montant investi ne nous a pas été communiqué).

Naïma Moore : une française à la tête de Megaglobe

La PDG de Megaglobe, Naima Moore, est une jeune française de 33 ans partie vivre aux Etats-Unis. On lui doit, entre autres, le société France Defiscalisation (réseau de 30 sites internet) qui a depuis été revendu.
Grande connaisseuse de l’univers du Web, elle a très vite compris l’importance de lutter contre la fraude au clic, ayant elle-même été victime de ces abus. De même, la visibilité des petits annonceurs est un de ses grands combats.
Naima Moore est aujourd’hui entourée d’une centaine de personnes et Megaglobe possède des bureaux aux Etats-Unis, au Canada et en Inde.

Services supplémentaires

En marge de son moteur, Megaglobe devrait lancer rapidement quelques services supplémentaires. Megaglobe devrait également bientôt permettre de visualiser le contenu d’un site sans quitter la page de recherche.

Un lancement imminent

Le lancement du moteur devrait avoir lieu dans les jours prochains. Nous tenterons d’assister à la conférence de presse pour vous apporter les dernières nouvelles.
Enfin, Megaglobe a comme objectif de conquérir 10% de parts de marchés sur les liens sponsorisés en 2 ans.

Moteur à suivre...

Youri Regnier

Googlinside

mercredi 7 février 2007, par youri
imprimer article  Autres articles de youri | Mots-clés |

Sur le thème : Google

Hulu explose ses objectifs en 2010 le 18 décembre 2010:
Hulu continue de surfer sur la vague de la délinéarisation. Jason Kilar fait le point de l’année 2010 dans une interview exclusive à CNBC. Jason Kilar a donné une interview à la journaliste Julia (...)

Google Chrome OS : une opération de communication contre Microsoft le 8 juillet 2009:
Après les funérailles de Michael Jackson, la « big » nouvelle sur le web c’est l’annonce de Google qui prépare un système d’exploitation pour la mi 2010. C’est la pensée unique de milliers de sites (...)

Archos l’évolution du petit poucet le 23 juin 2009:
ARCHOS, la petite boîte française fabricant de produits mutlimédia grand public fait sa évolution majeure en mode "petit poucet" discret arrivant dans la cours des grands et ce n’est pas pour (...)

Bing peut-il changer la donne face à Google ? le 15 juin 2009:
Cela fait maintenant plus d’une semaine que Microsoft a lancé son nouveau moteur de recherche Bing.com qui remplace feu Live Search. Avec évidemment beaucoup d’attentes tant de la part des (...)

La presse est en bout de course, c’est le modèle entier qu’il faut repenser, quelques pistes le 8 juin 2009:
Tout a été imaginé ou presque pour tenter de faire vivre le modèle actuel de la Presse et l’on assiste maintenant à des demandes farfelues du style il faut faire payer les FAI. La solution ne viendra (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 150

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.tech.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom