Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Merrill Lynch pronostique l’acquisition de Yahoo par Microsoft mais est-ce vraiment pertinent ?

Partagez cet article  ›› 
vendredi 23 juin 2006, par Christian Jegourel
imprimer article 

La banque d’affaire américaine pense que Microsoft doit rattraper son retard face à Google et que cela passe par une acquisition significative ? Yahoo serait la meilleure cible en termes de complémentarité.

L’acquisition du portail permettrait au géant des logiciels de combler son retard face à Google, de se renforcer en Asie où Microsoft est moins présent et d’éliminer un rival.


Il est vital pour l’éditeur de Redmond de trouver des relais de croissance dans l’Internet car il équipe déjà 90% des micro-ordinateurs dans le monde et son cours de bourse est sous pression depuis la chute de 11% il y a quelques semaines. Microsoft dispose d’un cash estimer à plus de 30 milliards de dollars ce qui lui laisse un peu de latitude. Une récente mesure d’audience sur les moteurs de recherche indique qu’au mois de mai, Google a encore accru son avance sur ses concurrents ce qui rend improbable un rattrapage de MSN et de Live Search. Sur le plan des logiciels, l’arrivée de Google sur le marché d’Office en mode ASp pourrait réduire la part de marché de Microsoft dans le grand public. Il est donc temps de prendre Internet vraiment en compte et le retrait de Bill Gates qui laisse sa place à Ray Ozzie est tout à fait significatif.

Je suis, bien sûr, favorable à une opération de ce type, ayant pronostiqué en janvier dernier une fusion possible entre Yahoo et MSN (ici). Je pense d’ailleurs qu’une fusion serait préférable à un rachat car si Microsoft épuise son cash il réduira sa marge de manœuvre face à Google dont la réserve financière est estimé à près de 50 Milliards de dollars.

GIFJe ne partage, néanmoins, pas toutes les remarques de Merrill Lynch car les récentes acquisitions de Microsoft lui donnent un avantage stratégique dans les autres activités que la recherche sur le net (voir ici). S’il a du retard sur les liens sponsorisés. Microsoft vient d’ailleurs de proposer une plateforme publicitaire AdLab permettant de gérer les campagnes online. Une bonne stratégie pour encercler son ennemie (ici)

Google doit également trouver des relais de croissance et à part Google Payment, les autres initiatives sont plutôt de la communication visant à occuper le terrain médiatique et maintenir le cours de bourse que des diversifications rentables.

D’autant que Google va devoir affronter la montée en puissance des groupes de médias américains et tout particulièrement News Corp avec MySpace et tous ses sites de contenus et de services mais également IAC de Barry Diller avec Ask.com qui revient en force et le petit dernier Acoona qui ferait une proie parfaite pour le groupe de Rupert Murdoch.

Ce qui va poser problème à Microsoft c’est qu’il est engagé dans plusieurs combats à la fois contre Google avec MSN et Live Search mais aussi dans la partie logicielle contre Oracle, SAP et autres acteurs de la sécurité. Cela fait beaucoup même pour Microsoft. Une fusion MSN Yahoo aurait également l’avantage de lui permettre de déléguer la partie contre Google à l’équipe « web » et à se concentrer sur la partie logicielle contre les autres concurrents. A suivre.

Articles en relation :

Microsoft applique ses vieilles recettes pour contrer Google

Google vs Microsoft : jouent-ils sur le même terrain ?

Google Gbuy plateforme de paiement

Microsoft lance AdLab un service pour gérer les campagnes en ligne

Microsoft des services en ligne aussi pour les entreprises

Microsoft négocie une entrée dans le capital de Yahoo

L’action Microsoft chute de 11% explications

Google devient-il trop puissant ?

vendredi 23 juin 2006, par Christian Jegourel
imprimer article  Autres articles de Christian Jegourel | Mots-clés |

Sur le thème : Yahoo

Yahoo : les profits plonge de 78% le 28 avril 2009:
Le portail Californien, et contrairement à Google qui s’effrite légèrement, enregistre une chute brutale de ses profits qi passent de 539 millions de dollars sur le premier trimestre 2008 à 118 (...)

Yahoo réduit ses effectifs de 5% le 22 avril 2009:
Yahoo souffre très fortement de la crise économique et annonce la suppression de 5% de ses effectifs pour réduire ses coûts d’exploitation. Ce sont environ 700 nouveaux départs qui s’ajoutent aux 2 (...)

L’action de Google sous les 300 $ et celle de Yahoo sous les 10 $, structurel ou conjoncturel ? le 14 novembre 2008:
Même si je suis un fervent supporter de l’Internet et du potentiel que représente la toile, j’ai souvent indiqué que de nombreuses entreprises me semblaient sur valorisées. Bien évidemment les (...)

Yahoo Microsoft, Google, bientôt l’épilogue car Jerry Yang revoie sa position le 6 novembre 2008:
Le grand vainqueur de la saga Yahoo devrait être Microsoft. Comme nous le disions depuis des mois, Microsoft ne peut pas se passer de Yahoo tant pour le marché publicitaire en ligne mais également (...)

Yahoo et Google tentent d’éviter une procédure antitrust. Microsoft est en embuscade, et Apple ? le 14 octobre 2008:
Depuis l’annonce de leur accord sur la publicité en ligne, Yahoo et Google font face à des pressions, tant de la part de leurs concurrents comme Microsoft mais surtout des annonceurs et des agences (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.tech.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom