Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Quand Google voit rouge...

Partagez cet article  ›› 
jeudi 28 décembre 2006, par youri
imprimer article 

Au début de cette année 2006, Google acceptait de se plier aux exigences du gouvernement chinois pour conquérir l’empire du milieu. Pour la première fois, Google montrait alors que son seul objectif était d’ordre financier, contrairement à tous ses beaux discours des années précédentes. Oui mais voilà, même en collaborant avec les Chinois, Google ne parvient pas à s’imposer...

La collaboration : une pratique courante

Rassurez-vous chers lecteurs, Google n’est pas la seule firme collaborant avec les autorités chinoises. On peut citer Yahoo ! et Microsoft, deux de ses principaux concurrents ou encore Amazon et Cisco qui ont rapidement fait le choix entre éthique et profit.
Ce qui peut surprendre dans le cas de Google, c’est la différence flagrante entre son discours et ses actes. Le credo jadis clamé par Google “nous croyons fermement au caractère démocratique du web pour déterminer l’inclusion et le classement des sites dans nos résultats” a d’ailleurs disparu peu de temps après l’annonce de Google.cn.

Une mobilisation malheureusement peu efficace :

De nombreuses associations comme Reporters sans Frontières, Human Rights Watch et Amnesty International ont accusés les firmes américaines de favoriser la censure dans le monde et de “sympathiser avec l’ennemi”.
Plus récemment, le parlement européen et le congrès américain ont demandé des comptes à Google, Microsoft et Yahoo ! sur cette collaboration suspecte se traduisant par une rétention de l’information.
Les firmes n’ont alors observé aucun regret affirmant qu’elles n’amplifiaient pas la censure mais ne faisaient que se plier aux exigences des autorités. Google a d’ailleurs eu l’audace de comparer la rétention de l’information chinoise à la censure exercée par les pays européens et américains à l’égard des sites pédophiles !

Google piqué au vif : un moteur local dérangeant

Mais ce n’est pas tant ces considérations d’ordre moral qui gênent Google que son absence de leadership en Chine. Collaborer avec le gouvernement chinois, d’accord, à condition que la réussite financière soit au rendez-vous.
Or, Google ne cesse de perdre du terrain face à son concurrent local Baidu. Les parts de marché en 2006 du moteur de recherche Chinois sont supérieures à 60% tandis que celles de Google sont à peine de 25% (soit une perte de 8% par rapport à 2005).
Récemment, Google avait voulu se rapprocher du peuple Chinois en acceptant pour la première fois de changer son nom en choisissant l’appelation “Guge”. Cette opération s’est terminée par un fiasco, un site “NoGuge” ayant d’ailleurs vu le jour. L’avance de Baidu sur ce marché peut s’expliquer par une meilleure compréhension de la langue et de ses subtilités ainsi que par une meilleure connaissance du comportement des Chinois. Il s’agit en effet d’un marché très différent des standards occidentaux où Google semble bien affaibli.
Et lorsqu’un acteur local vole la vedette à Google et annonce vouloir se lancer au Japon, cela a le mérite d’irriter la firme aux 150 milliards de dollars.

Racheter Baidu : la possible stratégie de Google

Le marché chinois compte aujourd’hui 120 millions d’internautes (deuxième pays derrière les Etats-Unis en termes d’utilisateurs) et il s’agit du marché en plus forte croissance. Compte tenu des enjeux stratégiques du marché Chinois et de l’arrogance affichée de Google, nul doute que la firme de Moutain View tentera par tous moyens de s’emparer du leadership.
Et cela pourrait bien passer par un rachat de Baidu. La faiblesse qui est également la force de Baidu est de proposer une recherche spécifique de MP3. C’e type de recherche est à l’origine de nombre de procès entre le moteur chinois et les majors américaines.
Une alliance pourrait alors voir le jour entre les majors et Google pour faire tomber Baidu, d’autant que Google a désormais l’habitude de négocier avec ces groupes. D’autre part, Google a cédé en juin sa participation de 2,63% du capital de Baidu. Cette annonce a fait baisser le cours de Baidu d’environ 6%. Une stratégie de Google pourrait donc être d’affaiblir Baidu pour racheter ensuite l’entreprise à bas prix.
Seule inconnue : le gouvernement chinois acceptera t-il de laisser cette entreprise être rachetée par une firme américaine ?
A priori non, mais Google est en train de négocier avec les autorités chinoises concernant la diffusion de vidéos sur les téléphones portables. Google accepterait alors de se plier à la censure chinoise qui désire vouloir valider tout contenu avant sa diffusion. Un deal qui pourrait peut-être prévoir le rachat de Baidu...

Quoiqu’il en soit, nous sommes bien loin d’enjeux purement économiques.... Et quand à l’éthique, ce mot semble décidément ringard !
Affaire à suivre...

Googlinside

jeudi 28 décembre 2006, par youri
imprimer article  Autres articles de youri | Mots-clés |

Sur le thème : Google

Hulu explose ses objectifs en 2010 le 18 décembre 2010:
Hulu continue de surfer sur la vague de la délinéarisation. Jason Kilar fait le point de l’année 2010 dans une interview exclusive à CNBC. Jason Kilar a donné une interview à la journaliste Julia (...)

Google Chrome OS : une opération de communication contre Microsoft le 8 juillet 2009:
Après les funérailles de Michael Jackson, la « big » nouvelle sur le web c’est l’annonce de Google qui prépare un système d’exploitation pour la mi 2010. C’est la pensée unique de milliers de sites (...)

Archos l’évolution du petit poucet le 23 juin 2009:
ARCHOS, la petite boîte française fabricant de produits mutlimédia grand public fait sa évolution majeure en mode "petit poucet" discret arrivant dans la cours des grands et ce n’est pas pour (...)

Bing peut-il changer la donne face à Google ? le 15 juin 2009:
Cela fait maintenant plus d’une semaine que Microsoft a lancé son nouveau moteur de recherche Bing.com qui remplace feu Live Search. Avec évidemment beaucoup d’attentes tant de la part des (...)

La presse est en bout de course, c’est le modèle entier qu’il faut repenser, quelques pistes le 8 juin 2009:
Tout a été imaginé ou presque pour tenter de faire vivre le modèle actuel de la Presse et l’on assiste maintenant à des demandes farfelues du style il faut faire payer les FAI. La solution ne viendra (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 150

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.tech.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom