Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

TF1/M6 : le match continue

Partagez cet article  ›› 
mardi 19 juin 2007, par Grémont Eric
imprimer article 

Ces deux chaînes hertziennes ont ceci de commun qu’elles sont toutes les deux des institutions strictement commerciales, disposant de la faculté d’émettre en continu et en analogique sur une échelle nationale moyennant le respect du cahier des charges visé par le CSA.

Quoique les exigences de la puissance publique, à l’égard de l’une et de l’autre, soient substantiellement différentes, il n’en demeure pas moins qu’elles évoluent dans un champ concurrentiel quasiment identique. Cela justifie que l’on puisse facilement les comparer contrairement aux chaînes du secteur public ou Canal+.

La modification du périmètre de la publicité autorisée à la télévision (désormais étendu à la grande distribution), la montée en puissance du numérique terrestre et de la distribution via internet sont autant d’enjeux qui peuvent jouer sur les perspectives financières.

Quelles sont les évolutions du premier trimestre 2007 ?

Du côté de chez Poivre

TF1 réalise un chiffre d’affaires de 702.3 millions d’euros (en hausse de 7.3%). Les recettes publicitaires de TF1 jouent les premiers rôles avec 457 millions d’euros (en hausse de 6.1%).

L’audience sur les segments « stratégiques » se porte plutôt bien au dire de la chaîne. En hausse de 1% pour les 15-49 ans à 33.8% et en augmentation de 1.8% auprès de la fameuse ménagère de moins de cinquante ans à 36%.

Sur l’année 2006, sa part de marché avoisine globale s’était fixée à 30,9% (si l’on en croît le document préparé par la société en vu de l’ « investor’s Road Show Germany – Austria » ).

TF1 peine néanmoins à surperformer le marché publicitaire télévisuel. Autrement dit, encore aujourd’hui et, malgré les diversifications, l’évolution du marché publicitaire reste son principal déterminant.

Cette caractéristique est encore plus prononcée depuis le semi retrait de la télévision payante où TF1 ne conserve qu’un strapontin (9.9% de CanalPlus-TPS).

La hausse des revenus semble être sur la pente de l’année 2006, aux alentours de 7%, toutefois il faut se montrer prudent, les trimestres à venir devraient permettre de mesurer les limites de l’effet « Carrefour ».

M6, à fond la forme

Tels qu’ils ont été communiqués, les résultats de M6 semblent plus convaincants : 165.9 millions d’euros de revenus publicitaires en hausse de 8,7% alors que les autre revenus montent eux encore plus vivement à 172.7 millions d’euros en progression de 10.6%.

Les revenus publicitaires pèsent moins pour M6 que ceux tirés de la diversification.

Si l’on considère l’appétit des acteurs de l’internet pour les revenus publicitaires, une telle organisation des revenus est certainement un gage pour l’avenir.

A noter, sur ce terrain, que l’une des progressions les plus fortes est due à M6web (22.5%). Toujours sur le registre de l’activité internet, la distribution de films en ligne a également été mise en œuvre ces derniers mois.

Des valorisations financières à l’avantage de M6

Le marché n’a pas manqué de remarquer le positionnement favorable de M6 et valorise donc la société 22 fois ses résultats annuels contre seulement 12 fois pour TF1. Autrement dit, si l’on s’en tient aux prix de marché, on attendrait logiquement une progression modéré de TF1 et un dynamisme particulier de la part de M6, c’est sur ce terrain qu’il faut être réservé. La diversification et internet pourraient fort bien ne pas suffire à combler de telles attentes.

Sortie de Bouygues ?

En ce qui concerne la cession éventuelle de la part de Bouygues au capital de TF1, il faut signaler deux hypothèques de poids. On imagine mal Bouygues vendre la société sur une base inférieure à celle du titre, rien ne le presse à agir de la sorte, étant donnée la position centrale de TF1 il serait en mesure de demander un ratio plus fort que celui affiché par le titre. Deuxième hypothèque : il faudra que l’éventuel acquéreur soit aussi Sarko-Compatible que l’est M Martin Bouygues et c’est une condition qui n’est pas si facile à remplir.

Articles en relations :

- La télévision par ADSL, un sentiment d’inachevé...

- TF1 : Patrick Le Lay passe la main sur fond de résultats en demi-teinte et de futur incertain

- La télé à l’heure du web2.0...

- Les réflexions d’un dirigeant de TF1 face au téléchargement et à la chronologie des médias

- Les nouvelles technologies, une chance pour les médias historiques ?

- Les réorganisations de TF1 et de Lagardère sont-elle réellement engagées ?

- TF1, Bouygues Télécom et Free rachetés par Bolloré

- Baisse d’audience pour les chaînes TV généralistes en 2006

mardi 19 juin 2007, par Grémont Eric
imprimer article  Autres articles de Grémont Eric | Mots-clés |

Sur le thème : M6

M6 Replay atteint les 11 millions de vidéos visonnées par mois le 14 mai 2009:
La télévision de rattrapage de M6, poursuit sa belle progression en atteignant, début mai 2009, les 100 millions de programmes visionnés au total depuis son lancement en mars 2008. M6 Replay (...)

M6 Replay, la catch up TV est en forme le 21 avril 2009:
M6 Replay confirme son succès et renforce sa position dans la catch-up TV en France, avec 10 millions de programmes visionnés en mars 2009,et 1,5 million de visiteurs uniques chaque mois. Parmi (...)

Accord Hulu Dailymotion, ce que cela va changer le 3 mars 2009:
Depuis qu’Hulu est lancé, le site conjoint de NBC et de News Corp suscite l’envie tant la réussite économique en font un modèle. Si en termes d’audience, Hulu ne peut rivaliser avec YouTube, la (...)

Hulu étudie son implantation en Allemagne, en France et au Japon. Des conséquences pour les chaînes de télé le 19 novembre 2008:
Sans surprise, le site vidéo, entreprise commune de News Corp et de NBC envisage une internationalisation dans les pays très avancés en terme de vidéo en ligne et d’IPTV. La France est naturellement (...)

Sarkozy à la hussarde sur la réforme de la télévision publique le 10 janvier 2008:
L’audiovisuel public est à l’ordre du jour mais je dois avouer que je ne comprends pas trop l’alternative économique qui soutient la réformeannoncée hier lors de conférence de presse du Président (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.tech.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom