Rechercher
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Télévision Mobile Personnelle : doucement mais sûrement…

Partagez cet article  ›› 
vendredi 13 avril 2007, par André Tonic
imprimer article 

Plus le marché mondial de la TV mobile broadcast acquiert de la maturité, plus nous pouvons constater sa diversité. Couverture de la population inégale, technologie de diffusion différente d’un pays à l’autre (et même entre 2 services commerciaux disponibles dans le même pays !), accès gratuit ou payant, offre de chaînes plus ou moins riche… autant de facettes dévoilées par ce service qui complexifient le décryptage de cette, néanmoins, vague de fond. Malgré tout, Elle avance et devrait séduire plus de 130 millions d’abonnés à travers le Monde d’ici 2010, d’après le Gartner Group.

Des lancements commerciaux prometteurs

Timide en 2005 avec la Corée et le Japon, le déploiement de la TV mobile broadcast s’est accéléré en 2006 avec l’arrivée de l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Vietnam et l’Albanie. De fait, en 2007, cet engouement se poursuit avec le récent service V Cast de Verizon Wireless (USA) et le tout prochain lancement en Finlande ; sont également annoncés dans les prochains mois la Russie, l’Espagne, l’Afrique du Sud et un déploiement réellement national en Allemagne.

Même si la population est couverte très inégalement étant donné le coût important du réseau à déployer (terrestre ou satellitaire), il n’en demeure pas moins que plusieurs millions de personnes à travers le Monde bénéficient d’ores et déjà d’un service de Télévision Mobile Personnelle (TMP). Pour le moment, la Corée mène le bal en nombre d’abonnés avec 4 millions d’utilisateurs déclarés, mais l’Europe n’est pas ridicule grâce à l’Italie qui approche le demi-million d’usagers (cf. photo ci-dessous).

De nombreux tests à travers toute la planète, de Dublin à Sydney, en passant par Hong-Kong ou encore Doha, devraient se voir « transformés » en services commerciaux et déjà nous amener, toujours d’après Gartner, à 22 millions d’usagers à la fin de l’année. Les prédictions, tout comme les sondages, étant à manier avec précaution, d’autres événements planétaires devraient néanmoins continuer à nourrir le « hype ». En effet, les événements sportifs majeurs prévus en 2008, que sont la Coupe d’Europe de football et les Jeux Olympiques d’été en Chine, vont fortement inciter les différents acteurs de la chaîne de valeur. Les nombreux clients « sportifs », toujours très enclins à ne pas rater une miette du spectacle, n’ont-ils pas trouvé avec la TV mobile le meilleur moyen d’assouvir leur passion ?

Libérez les fréquences !

Au-delà de ces premiers succès d’estime, il ne faut pas perdre de vue que l’indisponibilité des fréquences de diffusion est la barrière la plus importante au déploiement massif de cette technologie, tant en nombre de chaînes, qu’en couverture. Rappelons que pour « marketer » un bouquet de chaînes national, il faut disposer :

- D’une licence qui autorise la diffusion d’un signal sur une fréquence déterminée, si possible unique ;
- D’un nombre suffisant d’émetteurs qui permettent une couverture maximale du territoire, mais qui coûtent chers (cf. photo ci-dessous).

Par exemple, la société Qualcomm aux USA répond au premier point en offrant la possibilité de diffuser jusqu’à 24 chaînes TV sur une plage de 6 Mhz, qu’elle détient aux alentours de la bande UHF 700 Mhz. La qualité délivrée est de 25 images par seconde, au format QVGA (320*240 pixels), avec un zapping de 2 secondes entre les chaînes (standard MediaFlo). Sur le second point, la couverture n’est pour le moment effective que dans 25 villes majeures des Etats-Unis telles que Dallas, Los Angeles, Seattle, Denver ou encore Chicago. De ce fait, Verizon qui a lancé au mois de mars le premier service de TMP « nationwide », en partenariat avec Qualcomm, pâtit directement de ces contraintes. Aux USA, il faudra attendre le 19 février 2009 pour bénéficier de la libération d’une autre partie du spectre, avec l’arrêt définitif de la diffusion analogique, et pouvoir alors faire « grossir » les bouquets TV.

Concernant la France, la consultation publique ouverte récemment par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour la diffusion de services de TMP par voie hertzienne terrestre en mode numérique stipule qu’un réseau « multi-ville » en UHF (M7) est en cours de planification. Il pourrait couvrir 30 % de la population française au lancement (100 villes majeures) et 95 % à l’extinction de l’analogique (fin 2011) et après un réaménagement des réseaux vers le plan de Genève tout numérique établi en 2006. Il faut noter que dans un premier temps les axes ferrés et routiers ne seraient donc pas couverts, ce qui représente un véritable handicap quand l’on projette la consommation potentielle de la TMP durant ce type de trajets. A l’identique, des infrastructures spécifiques devront être déployées pour permettre la réception du signal en sous-sol. On pense immédiatement à Paris où la SNCF et la RATP devront potentiellement installer des câbles rayonnants pour relayer la TMP à ses nombreux usagers quotidiens. Chacun peut donc le constater, des travaux assez importants sont encore à planifier/financer au niveau de la capillarité du réseau de diffusion.

La bataille acharnée des standards de diffusion

Si l’on en croit les analystes de Frost & Sullivan, le marché de la TMP basé sur la norme DVB-H a généré 60 millions de dollars en 2006 et potentiellement plus de 2 milliards en 2010, ce qui en ferait LA technologie leader mondialement. Poussé entre autres par Viviane Reding de la Commission Européenne et par Nokia, le premier constructeur mondial de mobiles, le DVB-H a marqué beaucoup de points ces derniers mois. Les jeux sont-ils pour autant déjà faits alors que les marchés pionniers que sont la Corée et le Japon ont choisi le standard DMB et que les USA ont préféré MediaFlo ? Et c’est sans compter des protocoles encore confidentiels tels que le DVB-SH* soutenu par Alcatel (satellite), le MBMS prôné par Ericsson (Broadcast sur les réseaux 3G) ou encore le récent ATSC américain…

Sans rentrer dans les querelles de clochers qui éclosent un peu partout dans le Monde avec la publication de comparaisons à l’avantage de l’un ou l’autre des standards (par exemple, le Mediaflo de Qualcomm), on peut raisonnablement penser que des technologies différentes vont s’accaparer des marchés captifs, un peu à l’image de la téléphonie mobile. Nous savons bien que le GSM a conquis l’Europe, l’Afrique ou encore le Moyen-Orient, alors que le CDMA est très présent aux Etats-Unis et en Asie. De fait, Qualcomm pourrait donc se « réserver » les USA, le DVB-H au moins l’Europe, le DMB les marchés « avancés » de l’Asie du Sud-Est… et le CMMB (Chinese Multimedia Mobile Broadcasting) la Chine, l’administration et les instituts de recherche de l’Empire du Milieu ayant choisi de déployer leur propre norme de télévision sur mobile !

Le problème posé par ces normes différentes et incompatibles entre elles est bien évidemment constitué par la continuité du service TMP quand l’on passe d’un pays à l’autre. Maintenant, est-il bien utile pour un ressortissant français qui possédera un récepteur DVB-H de pouvoir capter les chaînes coréennes ou chinoises quand il se trouve en Asie ? La question pourra se poser si des chaînes « internationales » comme CNN ou France24 étaient incorporées aux bouquets broadcast diffusés à l’étranger. Il vous restera alors toujours la possibilité de louer ou d’acheter sur place des récepteurs ad’hoc, dont les prix baisseront dans les années à venir dès que la technologie sera devenue « commune » ;-)

Des téléphones portables mais pas seulement…

Les fabricants de mobiles commencent tout doucement à se réveiller et annoncent des appareils compatibles « TV Broadcast » en fonction des normes adoptées par les pays où ils seront commercialisés. Nokia avec ses N77 et N92, LG et son U900 ou VX9400, le P930 de Samsung, le « Bravia » de Sony-Ericsson ou encore les prototypes vus chez Motorola, la fièvre « TV mobile » s’est donc emparée des équipementiers.

Même si tout semble nous convaincre que c’est bien le téléphone mobile qui abritera la TMP en France, surtout si le modèle payant est retenu au détriment d’une diffusion broadcast gratuite, on peut se surprendre à rêver et à espérer qu’une société comme Archos commercialise un player « TMP inside » comme elle l’a fait avec le AV700-TV pour la TNT. Des signes prometteurs nous ont d’ailleurs été envoyés ces derniers mois :

- Archos et Alcatel ont signé un accord de coopération en novembre 2006 pour démontrer la justesse de recevoir de la TV via le protocole DVB-SH ;

- Archos et Canal+ viennent d’annoncer un accord afin que le constructeur d’Igny puisse proposer des VOD issues du catalogue Canal Play sur ses balladeurs.

Même si la voie de retour apporte, on l’a suffisamment dit, de nombreuses possibilités de services interactifs, il ne faut pas oublier qu’un usager peut se contenter dans beaucoup de cas d’une TV « passive ». Dans ce cas, des écrans d’ailleurs bien plus confortables pourraient être utilisés comme ceux de nos PDA VGA (résolution de 640 * 480 pixels), si tant est que le codage des chaînes diffusées en tienne compte ;-)

Alors, « A l’Ouest, rien de nouveau ? ». Encore une fois, les Etats-Unis apportent une alternative avec une nouvelle technologie développée par LG et Harris. Elle autorise une chaîne de télévision à diffuser ses flux en direction de téléphones mobiles, players ou autres systèmes installés dans des voitures, dans un rayon de 45 miles, sans passer par un telco ! Des tests sont en cours et la « National Association for Broadcasters » pourrait bien annoncer son adoption lors de sa prochaine convention, ce qui jetterait un vrai pavé dans la mare où s’ébattent actuellement Qualcomm, Crown Castle ou Sirius. Le coût du déploiement de cette technologie « MPH » sur l’ensemble du territoire américain (1 000 stations de radio-diffusion à équiper) ne reviendrait qu’à 500 millions de dollars, ce qui est relativement bon marché quand l’on connaît l’étendue des USA, et permettrait de diffuser un bouquet de 36 chaînes contre 24 actuellement pour MediaFlo. Alors, l’Ipod bientôt transformé en TV ?

La soupe mijote !

Nous pouvons conclure en remarquant donc cette accélération modérée mais bien réelle des lancements de TMP à travers le monde. L’écosystème lié à la chaîne de valeur se met progressivement en place et le business model s’affine un peu partout à travers la planète (rajout de services interactifs, ajustement du prix de l’abonnement, enrichissement du bouquet, etc...).

Toutes ces bonnes nouvelles et expériences réussies nous font encore plus prendre conscience de notre impatience. Oui, c’est vrai, nous l’attendons cette TMP, l’appelons de nos vœux, espérons qu’elle sera à la hauteur de cette attente. Quelles chaînes seront diffusées ? Quels services complémentaires pourront être utilisés (radio, filecasting, services de données diffusées, services interactifs) ? Quid de la couverture annoncée et réellement utilisable dans sa vie quotidienne (dans le métro, en voiture) ? Quel mobile devrais-je posséder pour en bénéficier ? Quelle somme devrais-je rajouter à mon abonnement annuel pour bénéficier de « ma » télévision ? Pourrais-je finalement l’avoir sur mon balladeur multimédia ? Ah, que de questions et encore si peu de réponses… Décidément, vivement 2008 !

* Télévision mobile sans limite d’Alcatel : la couverture broadcast fournie par le DVB-SH est rendue possible grâce à la combinaison d’un satellite géostationnaire haute puissance pour une couverture nationale économique et d’un réseau de répéteurs basse puissance, situés aux mêmes endroits que les stations de base, pour la couverture en villes et dans les bâtiments. Cette solution repose sur une évolution du standard DVB-H dans la bande S à 2 GHz (la bande S), une bande de fréquences située entre 2,17 et 2,20 GHz et associée à l’usage du satellite, adjacente à la bande 3G/UMTS. Cette bande de 30 MHz est actuellement disponible à travers toute l’Europe. Etant donné la largeur de cette bande et si le codage utilisé s’avère performant, on pourrait en théorie diffuser un bouquet de 80 à 100 chaînes.

Article en relation :

La Télévision Mobile Personnelle : new hype or new media ?

vendredi 13 avril 2007, par André Tonic
imprimer article  Autres articles de André Tonic | Mots-clés |

Sur le thème : Samsung

Samsung N120 : premier netbook à obtenir la Certification TCO 3.0 le 17 juillet 2009:
L’engagement écologique touche de plus en plus les industriels de l’électronqie grand public et que ce soit pour des considérations commerciales ou réellement soucieuses de l’environnement il faut s’en (...)

Disques durs externes multicolors au format carte de crédit chez Samsung le 18 juin 2009:
Samsung lance deux nouvelles couleurs tendances, rose et bleu, pour compléter sa série S de disques durs externes déjà disponibles en noir, blanc, marron et rouge. La nouvelle nouvelle capacité de (...)

Un caméscope à mémoire flash chez Samsung le 11 mai 2009:
Samsung Electronics vient d’annoncer un nouveau caméscope à mémoire Flash, le SMX-C10. Un appareil qui entre de plein pied en concurrence avec le Sanyo Xacti qui n’a pas vraiment trouvé son créneau (...)

Samsung annonce le lancement d’un nouveau portable ultracompact : le Q320 le 22 avril 2009:
« Le nouveau Samsung Q320 est l’ordinateur idéal pour ceux qui souhaitent profiter des loisirs numériques au quotidien. Il offre non seulement une expérience visuelle surprenante avec son écran 16:9 (...)

L’industrie du mobile en plein milieu du gué, les cartes changent de mains, analyse des forces en présence le 22 octobre 2008:
Nous sommes à une période charnière du marché des téléphones portables et bien évidement de toute l’industrie qui en découle. Jusqu’à l’arrivée de l’iPhone, le marché a été dans sa phase de consolidation (...)

0 | 5 | 10

Réagir à cet article

bouton radio modere priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    texte
Qui êtes-vous ?

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.tech.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. Creations sites internet Rizom